« Rien, ici bas, n’est plus souple, moins résistant que l’eau, et pourtant il n’est rien qui vienne mieux à bout du dur et du fort. »

Lao-tseu

MA SEQUENCE DE YIN YOGA

Cultiver un sens aigu de la douceur.

S’abandonner délicieusement dans une ouverture de hanche ou du coeur.

Pratique unique qui repose sur des principes d’absorption et d’apaisement, le Yin Yoga nous invite à prendre radicalement le contrepied de notre époque tendue, agitée, étouffante voire crispante et à ralentir tendrement, délicieusement au rythme de notre corps.

Contrairement à la plupart des styles de yoga qui visent notre musculature, la pratique Yin propose de relâcher nos muscles afin d’œuvrer en profondeur. Les postures sont tenues assis ou allongé dans l’immobilité et pour plusieurs minutes (de 3 à 5 en moyenne). C’est à partir d’une minute de maintien que vos tissus conjonctifs sont sollicités, les fascias notamment, qui ont pour rôle d’assurer la continuité tissulaire du corps humain. Petit à petit, en utilisant la force de gravité on se laisse fondre au sol et on arrive progressivement à l’ampleur maximum du mouvement.

Nous parlons ici d’élasticité et de compression. Lorsque une pression longue et continue est appliquée, les tissus conjonctifs s’allongent, se renforcent et s’ouvrent lentement libérant ainsi les tensions.

Le Yin Yoga favorise la souplesse et la santé au niveau des articulations ainsi que le maintien d’une bonne mobilité de la colonne vertébrale.

Côté énergétique, en relâchant les tensions dans les tissus profonds, les postures Yin agissent sur les méridiens où circule le fluide énergétique qui nous est cher et vital. C’est un peu comme avoir une séance d’acupuncture mais sans aiguilles.

De plus, ce qu’il y a d’extraordinaire, c’est qu’en se concentrant sur notre respiration, nos sensations, nos ressentis et les mouvements à peine perceptible du corps qui s’ouvre subtilement on peut influencer et même améliorer la façon dont l’énergie circule en nous. On participe ainsi activement au processus de guérison.

Une pratique si profonde peut parfois être intense. Dans les cours de yoga plus dynamiques et rapides, on ne fait que « passer » dans les postures, alors en s’attardant et en stimulant des parties du corps tendues ou contractées on peut réveiller des émotions refoulées, difficiles voir poignantes, que nous sommes généralement tentés de considérer comme nos « ennemies ».

Bien plus qu’un sentiment de bien-être sur le moment, voilà une chance incroyable d’être dans l’écoute et l’accueil.

Je suis convaincu qu’une telle pratique est une grande aide pour équilibrer nos modes de vie basé sur la performance, où l’on est obligé d’être toujours à fond. Avec le Yin Yoga on prend afin du temps pour réapprécier ce qui est là, offert dans le moment présent.

Pour en savoir plus sur moi et lire les témoignages de mes élèves cliquez ICI.